Azzam Berlin, l’expert es hummus

Azzam Berlin

Après quelques apéros, nous décidons de nous rendre chez Azzam, gargotte palestinienne du numéro 54 de la Sonnenallee, lieu qui a définitivement gagné le titre de roi du humus (ou hummus, ou houmos, l’orthographe est variable) dans mon coeur.
Azzam Berlin
Là, vous allez me dire que c’est trop fastoche à faire et tout et tout. Hé bien non. Parce qu’il faut sentir le tahiné et l’ail mais que tout est une histoire d’équilibre. Idem pour la texture ça doit être tartinable, mais pas liquide ou façon brique dans l’estomac. Bref le dosage c’est primordial et pourtant si facile à rater.
P1220834.JPG
Ici c’est simplement parfait. Quand on prend une grande assiette hummus mit fleisch, houmos à la viande, il est servi avec plein de persil frais, un peu de piment en poudre, des tranches de carottes sautées dans de l’huile d’olive, quelques pommes de terre cuites et épicées, et du poulet grillé effiloché qui me fera changer d’avis sur les döners kebap.

Moi qui suis de tendance végétarienne les 95 pourcents du temps et qui fantasme sur les légumes sautés, j’ai trouvé mes deux paradis carnivores, ceux qui me font rêver d’agneau haché, de kebabs, de grillades et de jus qu’on sauce allégrement: Berlin et le Turquie.

(mise à jour: alerte, deux paradis supplémentaires ont été découverts, et pour cela, rendez vous à Ramallah et à Jérusalem)

A coté, on a plein de choses pour encore relever le tout si besoin est: Jus de citron, quartiers de tomate, gros cornichons juteux, pickles de betterave, olives, et même un oignon cru pour les plus téméraires.

Un vrai régal.
azzam-zonnenallee-berlin-humus-mit-fleisch---3-.JPG

Dans un autre registre mais avec les mêmes accompagnements, c’est la soupe de lentille à 2,50, plutôt bonne. Monsieur G a adoré tandis que je suis victime d’un manque d’objectivité total. J’ai simplement de mauvais souvenirs des dernières vacances avec ces fichus trois jours malade comme un chien à ne pouvoir avaler que de la dite soupe de lentille. Du coup quand j en ai remangé, aussi bonne qu’elle puisse être, j’ai à nouveau eu l’impression d’être alitée.
Mais pour Monsieur G ça reste un de ses potages favoris.
azzam-zonnenallee-berlin-humus-mit-fleisch---1-.JPG

Il est déjà presque minuit, on se dit que finalement, on va plutôt rentrer pour être en plein de forme le lendemain. On commence a dormir. Et là, l’imprévisible arrive … (si ça n’est pas du teasing de première classe…)

Ecrire une Réponse