Boisson au gingembre maison

Boisson au gingembre pour un diner d’Afrique du Sud

Les repas à thème, le retour, après une longue pause estivale. Cette fois, avec Sylvain, Marion et Apolina, direction l’Afrique du Sud.

Et hasard des choix, nous pourrions même préciser Cape Town car tout ce que nous avons préparé venait de cette ville. Amateurs de curry, d’épices, et de confiture d’abricot, ceci est pour vous.

Je m’occupais de l’apéro et ai fait des sosaties ou brochettes de poulet à l’abricot et au curry. La viande est marinée dans une préparation épicée et vinaigrée et reste bien tendre.

Et à boire, une ginger beer, pardi !

boisson au gingembre

Pour les sosaties, j’ai trouvé la recette ici.

– Couper un kilo de blancs de poulet en dés et mettre dans un saladier.
– Couper une poignée d’abricots secs en deux et ajouter au saladier avec le poulet.

– Dans une casserole, faire sauter deux oignons hachés finement dans un peu d’huile d’olive. Ajouter 2 gousses d’ail, hachées + 1 càc de curry en poudre (ici, le mélange d’Olivier Roellinger).
– Ajouter 150ml de vinaigre + 150ml de vin blanc + 2 càs de confiture de piment (ou d’abricots, dans la recette originale) + 2 càs de sucre + 2 feuilles de laurier et laisser réduire une dizaine de minutes.
– Saler, poivrer.

– Verser la marinade sur la viande et les abricots et mélanger. Laisser mariner entre 3h et 48h.
– Ensuite, sur des piques à brochette, alterner viande et abricots et cuire au grill quelques minutes de chaque côté.

Et pour la boisson au gingembre alias ginger beer, j’ai trouvé la recette ici.

– Dans une cocotte, faire bouillir 2,5 litres d’eau + 500g de sucre.
– Y ajouter 50g de gingembre râpé + 5 càs de raisins secs + 1 clou de girofle et laisser mijoter pendant quinze minutes. – Couper le feu.
– Prendre une louche de ce mélange, le mettre dans une tasse et une fois tiède, ajouter 1 càc de levure de boulanger en poudre.
– Laisser reposer.
– Une fois que le mélange dans la cocotte est tiède-chaud, ajouter 1càc de crème de tartre + le mélange à la levure et remuer.

Et c’est là que la recette est modifiée car le climat belge est parfois moins clément que celui d’Afrique du Sud, non cette ginger beer ne fermente pas en seulement 12h en hiver à Bruxelles.

Même en 48h, ça ne pétillait pas encore, alors solution d’urgence quand le diner approche et qu’on est en retard: On met la préparation dans des bouteilles en plastique qu’on ferme mais de manière à ce que le gaz puisse quand même s’échapper et hop on range le tout dans un grand couscousier plein d’eau chaude. Vous allez voir, la fermentation va démarrer du feu de dieu (photos en fin d’article).

Du coup, à retenir pour la prochaine fois, direct’ dans un milieu chaud pour un résultat 100% efficace.

En entrée, Sylvain avait préparé un pickles de cabillaud au curry, servi avec un pain maison à la bière.

south-african-dinner-pickled-fish--3-.JPG

En plat, Marion avait également opté pour des sosaties (hé oui, on ne se concerte pas sur le menu avant, du coup il peut y avoir des doublons). Mais sa version était à l’agneau, et contenait en plus des morceaux de poivrons.
En accompagnement, des haricots à la tomate, et du riz aux raisins secs.

south-african-dinner--4-.JPG

Et en dessert, Apolina a préparé un super malva pudding, gâteau aérien imbibé d’une sauce indécente beurre-crème-sucre-sherry.

Rendez-vous la prochaine fois pour un diner aux spécialités des Pyrénées, c’est l’heure d’aller plancher sur le sujet !

south-african-dinner-malva-pudding--1-.JPG

Point Ginger Beer #1: Eau chaude jusqu’en haut des bouteilles. Chaude mais pas bouillante, celle du robinet va très bien.
La bouteille en verre est simplement sans bouchon pour que ça n’éclate pas avec perte et fracas. Et celle en plastique, vissée mais pas à fond pour qu’il y ait un échange avec l’extérieur et relâcher la pression si nécessaire.

making-ginger-beer--1-.JPG

Point Ginger Beer #2: Oui quand ça fermente, ça doit VRAIMENT faire des bulles.

making-ginger-beer--2-.JPG

 

Ecrire une Réponse