Café Diglas Vienne

Là, c’est notre visite viennoise nostalgique. Laissez moi vous expliquer. En fait, notre premier voyage avec Monsieur G, il y a quelques années, consistait en 5 jours de train de nuit, à faire Utrecht-Genève-Bologne-Florence-Vienne-Utrecht, du rythmé, beaucoup de marche et de visites, une ambiance un peu routarde, sans prise de tête.
 

Et après avoir snacké à gauche à droite, nous avions envie d’une véritable halte gourmande, d’un lieu à l’aura éternelle, d’un voyage dans le temps, de quelque chose de réconfortant et cosy. Le Café Diglas était donc l’arrêt pâtisserie de notre itinéraire. Après quelques hésitations (ça ne vous fait pas ça, vous, de ne pas oser retourner dans les lieux que vous avez aimé, de peur de gâcher vos souvenirs?), nous y sommes retournés pour voir si c’était toujours aussi sympathique. Conclusion: Oui.Café Diglas Vienne Les desserts sont un peu moins sophistiqués que dans d’autres adresses, mais presque meilleurs car ils arrivent à mettre le produit en valeur, tout simplement. Pas de chichis, pas d’esbroufe, de couches inutiles qui s’accumulent, il s’agit juste de gourmandise pure. Regardez cette petite merveille. En dessous, voici un crème au pavot et au rhum (hips), combinée au crémeux du cheesecake. Dément, n’est-ce pas?Café Diglas – Wollzeile 10 1010 Wiendiglas

 

Ecrire une Réponse