California Breakfast Slam Berlin

California Breakfast Slam Berlin

Berlin, dernière. Car en fait, dernier diner il y a bien eu, mais aujourd’hui nous avons encore une matinée avant de sauter dans le train.

On se décide donc à aller bruncher pour gagner du temps. Un brunch gourmand au lieu d’un p’tit dej + un déjeuner, ça fait au moins une demi-heure de gagnée, ça c’est l’excuse officielle.
California Breakfast Slam Berlin
L’officieuse, c’est qu’on s’en fout des excuses, le brunch c’est trop bon, c’est trop bon, je kiffe les œufs, surtout au saut du lit, on en veut encore et encore et encore. Point final.

Et pour ça, le California Breakfast Slam (Pflügerstraße 19, 12047 Berlin, Allemagne ) est un paradis. Déjà, situé à deux pas de chez nous, ça commence bien au niveau pratique. Et ensuite, la carte 100% … californienne (comment ça, vous l’aviez déjà deviné ?) est appétissante.
berlin-neukolln-california-breakfast-slam-brunch-fruhstuc.JPG
On se précipite sur les spécialités salées par pur pragmatisme car on fait rarement une sauce hollandaise + des légumes sautés + des œufs pochés au saut du lit, tandis que des pancakes, ça nous arrive très régulièrement.

Avec comme espoir caché de quand même se partager une assiette sucrée ensuite – après avoir vu passer les dites bêtes, toutes charnues et qui criaient « mange-moi, je suis décadent ».
berlin-neukolln-california-breakfast-slam-brunch--copie-2.JPG
Monsieur G fait transfrontalier avec des black bean huevos rancheros (8,50 euro).
Description : Une tortilla de maïs bien épaisse, et dessus, du guacamole plein de beaux morceaux bien gras + des haricots noirs frits + une salsa avec tomate fraiche, coriandre et oignon + deux œufs frits + de la crème aigre + plein de coriandre fraiche. Super bon !

Le parfait plat anti gueule de bois. C’est là qu’on regrette d’avoir été aussi sérieux et sobre la veille. La prochaine fois, on arrive ici pompette pour apprécier encore plus (si c’est possible).
berlin-neukolln-california-breakfast-slam-brunch--copie-3.JPG

Moi, j’opte pour le classique éternel : Œufs à la florentine (9,50 euro) : Œufs pochés, saumon fumé, épinards frais, sauce hollandaise. Le tout sur des crumpets grillés. A côté une salade verte (inclus graines germées) et des pommes de terre sautées.

C’est excellent, vraiment excellent. Le jaune d’œuf est tremblotant, et avec la chaleur des ingrédients autour, le saumon fumé prend une texture agréable, plus facile à défaire à la fourchette.
Dessus, de l’aneth complète mon bonheur.
berlin-neukolln-california-breakfast-slam-brunch--copie-4.JPG
Seul défaut pour vous ? Le lieu n’est ouvert que le samedi et le dimanche matin, du coup ça restreint un peu les possibilités.

Seul défaut pour nous? Hé bien c’est tellement copieux qu’on a dû renoncer, avec grande tristesse, à nos pancakes au sirop d’érable et myrtille.
Mais à part ça, moi j’adore. Comment clôturer en beauté une semaine de découvertes.

Ensuite, après quelques visites dans le quartier des ambassades, on se rend à la gare pour ramener une dernière pièce d’Allemagne avec nous : Une pâtisserie assez bonne, type brioche avec des morceaux de rhubarbe dedans. Dessus, un crumble (enfin, un streusel, pour être exacte) et un glaçage un peu sucré. Et une autre avec une pâte sablée bien friable et dessus, un mélange de noix et graines caramélisées, extra.
german-pastries-streusel-nuts-rhubarber.jpg
Quelques lectures et tablettes de chocolat pour la route et nous voilà parés à passer 7 heures dans le train.
ritter-sport-kokos-macaron-hazelnut-toffee-yoghurt-berlin.jpg

Ecrire une Réponse