Chen Che Berlin, succulent restaurant vietnamien

Chen Che Berlin

Pour notre dernier diner berlinois, on a voulu du dépaysant et nous avons opté pour Chen Che (Rosenthaler Straße 13), un magnifique restaurant vietnamien.
chen che berlin

C’est très rare d’avoir une déco « locale » qui ne vire pas kitsch. Et voilà le contre-exemple parfait, là c’est superbement réussi. On se croit à Hanoi et ça reste de bon goût, élégant et joli. Épatant, on a l’impression d’être dans une petite bulle hors du temps.

chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--6-.JPG

Pour les boissons, Monsieur G reste fidèle à sa bière tandis que je préfère explorer la carte des thés. Ici, un Ché Tia To ou thé au gingembre et feuilles de shiso. La manière la plus chic de le servir : Feuilles entières dans une belle tasse, et le serveur vient avec une vieille théière en métal vers l’eau bouillante délicatement dessus. J’adore.

chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--2-.JPG

Et pour manger, c’est simple, la carte est très courte. Trois plats végétariens (environ 9-10 euro), et trois suggestions du jour : Deux végétariennes + une à la viande (poulet en général).

J’opte pour un Mi Hoi An : Dessous, des nouilles à l’œuf faites maison et agréablement al-dente. Ensuite des légumes à la coriandre et cacahuètes. Et par-dessus, du tofu mariné qui arrive à avoir un texture quasi de blanc de poulet et qui n’est pas fade du tout. C’est suffisamment peu courant pour être signalé.

Et au niveau des saveurs, tout est excellent. Je pensais naïvement connaitre la cuisine vietnamienne, mais en fait, je ne connaissais que la cuisine familiale vietnamienne (qui vaut le détour aussi hein, c’est également très bon) et tout d’un coup, quand on goûte ce plat, on voit qu’on ne joue pas dans la même catégorie. Impossible à refaire à la maison.
chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--4-.JPG

Monsieur G continue sa fixette sur le pho, la soupe aux nouilles (et là poulet, donc). C’est très subtil. Le bouillon est clair et léger, parfumé à la badiane et à la citronnelle. Et les nouilles sont encore fermes comme on les aime.

chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--3-.JPG

Tout est beau et excellent. Seul défaut : Leurs cuillères à soupe. Jolies mais vraiment pas pratiques pour attraper le bouillon. Ca dégouline, on s’en met partout et ça n’est pas avec ça qu’on va draguer ce soir. A la place, hop on boit au bol, niveau efficacité, c’est idéal.

chen-che-vietnamese-restaurant-berlin--5-.JPG

Du coup, on se dit qu’on ne peut définitivement pas passer à côté des desserts (6 euro), surtout qu’ils virent tendance inventive, alors que d’habitude, ils brillent plutôt par leur absence du menu dans les restaurants asiatiques.

Voilà tout d’abord le Chén Chè Thach : Une panna cotta à la noix de coco et au thé pu-erh (c’est un thé fermenté, forte odeur de terre), avec dessus un coulis de mangue. La texture est géniale, mais par contre, on ne goûte pas le thé.

C’est dommage car c’était une expérience marrante à faire. Mais là, il est haché en petits morceaux (on voit des petits points noirs dans la crème) au lieu d’être infusé, et c’est sûrement pour ça qu’on ne le sent pas.

Ceci-dit, je retiens pour faire des essais ici. Et c’était tout simplement un super bonne panna cotta, avec la texture prise mais pas gélatineuse et un coulis de mangue méga parfumé.
chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--7-.JPG

Le second, un Xoi Xodi : Pudding au lait de coco et au riz gluant violet, mangue aussi bonne que dans le précédent dessert, et cacahuètes grillées.

Ca a l’air tout simple mais c’est démentiel. La comfort food par excellence, puis le diable est dans les détails : Tout est affaire de texture et de proportions.

Le crémeux est crémeux mais pas liquide, le riz est présent mais pas étouffe –chrétien, la mangue apporte un contraste acidulé et fruité juste comme il faut. A tomber.
chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--8-.JPG


Pour un dernier diner, nous étions donc ravis et avons hâte d’avoir peut être un jour l’occasion d’aller se régaler au Vietnam (non, je ne fais pas d’appel du pied)

chan-che-vietnamese-restaurant-berlin--9-.JPG

Ecrire une Réponse