Faire un bon hachis parmentier

Faire un bon hachis parmentier

Également appelé Sheperd pie chez nos voisins anglais. En somme, est compris dans cette catégorie n’importe quel généreux gratin qui mélange une préparation à base de ragoût ou de tomate en dessous et une purée au-dessus.

Les règles ici :

       Pour la purée, on la fait rarement 100% pommes de terre. Mais on en met toujours car on n’a toujours pas fait meilleur légume pour lier et donner de la texture aux autres.
Avec le céleri boule, c’est idéal. Avec la courge également (mais faites attention, veillez à bien égoutter la courge car c’est parfois gorgé d’eau et ça détrempe le plat quand on l’écrase).
Bien sûr possible avec courgette, panais, carottes, rutabaga, champignons ou topinambours. La liste est loin d’être exhaustive.

faire un bon hachis parmentier

        Pour l’assaisonnement de la purée : Huile d’olive ou beurre. Parfois un peu de muscade, parfois du zeste de citron, parfois du basilic frais ou de la coriandre hachée. Ou plein d’ail râpé.

       Pour le ragout du dessous, toujours des oignons et de la viande hachée (pour la version végétarienne, faites la base de chili dont je vous ai parlé la fois précédente).

       Pour le ragout, faire fondre oignon / ail / oignon nouveau / poireau – au choix, un ou plusieurs

       Du fumé ? Paprika fumé, lardons, chipotle, fumée liquide

       De l’umami, du caractère et une super longueur et profondeur en bouche ? De la sauce soja, de la Worcester sauce, un trait de vinaigre, du laurier, quelques anchois, de l’harissa, des olives vertes ou noires, des câpres, une poignée de parmesan râpé en fin de cuisson.

       Ensuite c’est l’heure d’ajouter la viande hachée et de la faire revenir. 100% veau, 100% bœuf, mélange porc/bœuf, pur porc, pur agneau, mélange veau-agneau. Tout dépend du caractère que vous voulez donner au plat.

       Sel, poivre, coulis de tomate et on laisse mijoter doucement. Ou crème, ou cidre, ou bière. Ou un mélange.

       Herbes fraiches ? Persil, basilic, coriandre, estragon, aneth, etc.

       Ne reste qu’à mettre ce ragout dans un plat à gratin, mettre la purée dessus et hop on laisse gratiner dix minutes.

Suggestions ?
Version marocaine : Ragout agneau – tomate – coriandre fraiche, purée de pommes de terre a l’huile d’olive et zeste de citron.

Version polonaise. Ragout porc, tomate, aneth, purée de pommes de terre au beurre avec betteraves cuites et muscade.

Version british ? Ragout de veau et agneau avec poireaux, cidre et crème. Purée pommes de terre – beurre – petits pois

Version belge ? Ragout d’oignons, beurre, bœuf et bière. Purée de pommes de terre – beurre – muscade – carotte.

Et ainsi de suite, ‘ça marche avec tout !

 

Ecrire une Réponse