Greenwoods Café Amsterdam

Greenwoods Café Amsterdam

Pour des sucreries british, nous vous recommandons le Greenwoods Café Amsterdam, un petit café convivial. Ambiance intimiste, le lieu ne paie pas de mine et on pourrait passer à côté sans y prêter spécialement attention. Dommage car plein de biscuits gourmands viennent s’y nicher.greenwood (5)

Par exemple, un carrot cake fameux, bien épicé et fondant, au glaçage moelleux. Si vous aimez la cannelle, le clou de girofle et toutes ces épices qui réchauffent, ça devrait vous plaire. La texture est terrible, et on en mangerait bien deux parts comme ça.

greenwood (6) 

 Si vous souhaitez, des petites tables sont là, pour aussi pouvoir prendre son petit déjeuner au chaud, avec les classiques du genre: Oeufs Benedict et autres délicatesses qui feront office de brunch, lunch ou pause déléctable.greenwood (4)

Mais nous avons opté pour la version à emporter, à déguster dans le train entre deux destinations. Voila donc des scones gigantesques, avec clotted cream et confiture de fraise. Même quand on les commande à prendre sur soi, on ne néglige pas sur la qualité et la quantité, avec ces petits pots gentiment emballés dans leur papier alu pour supporter d’être trimballés à gauche à droite. On ne fait pas mieux qu’un voyage où l’on traverse une frontière en mangeant des petites douceurs, tout en lisant de chouettes magazines… greenwood

… comme par exemple celui ci, au titre graveleux pour les francophones avec l’esprit mal placé, et qui liste les meilleurs restaurants des Pays Bas, province par province. Beaucoup de jolies découvertes à faire, des articles assez longs pour bien imaginer la cuisine et l’atmosphère de chaque lieu, y’a pas à dire, vraiment sympathique!

mag nl

Puis qui dit passage de frontière, dit Adieu Nederland, alors hop on repart avec quelques victuailles locales: Du stroop, sirop de sucre brun, parfait pour accompagner des crèpes au bacon, des moules à speculaas, une préparation pour griesmeel pudding met bitterkoekjes (pudding de semoule au lait avec morceaux de macarons à l’amande dedans, pour rappeler l’enfance de monsieur G), et enfin une pâte à tartiner crapuleuse, pleine de mauvaises choses pour la santé, grasse, sucrée, et tout et tout, mais qui fait du bien une fois de temps en temps: Chocolat au lait et noisette / Chocolat blanc / Speculoos de Jules Destrooper.

nl prod

  Greenwood café – Singel 103 – Amsterdam

 

Ecrire une Réponse