Gulangyu, escapade tropicale

Gulangyu

Au large de Xiamen, accessible en à peine 10 minutes de ferry, voici la petite île de Gulangyu.

Ce coup là, c’était à pile ou face. Imaginez : un généreux kilomètre carré de demeures coloniales datant de 1850, une rareté architecturale. A quel point cela peut-il devenir cauchemardesque connaissant la propension des locaux à s’intéresser à leur patrimoine et à voyager en groupe à mégaphone ? Quelle idée, d’autant plus, d’y aller durant un week-end ?  

gulangyu-2

La surprise fut bonne. Il y a certes des passages chargés, surtout dans les rues commerçantes aux abords du débarcadère, mais on s’échappe facilement. Les ruelles sont étroites et escarpées, pas forcément compatibles avec les tendances locales (= compensées de 10 centimètres ou talons hauts). Du coup, il suffit simplement d’opter pour les chemins de traverse et les successions de marche et la petite ville sera à vous. Un grand nombre de ces maisons fastueuses est désormais soit délabré soit en rénovation, ce qui permet d’éviter l’impression d’un Disneyland en carton pâte. L’ensemble a plus de relief que prévu, plus de piment.

Côté mer, là encore, merci les locaux qui ont une sainte horreur du soleil. Les plages (pas paradisiaques mais avec l’eau suffisamment chaude pour s’y plonger) sont donc vides. Personne en maillot de bain, aucune session bronzette. Dès dix sept heures, quelques couples ou bandes d’amies arrivent, sapés comme s’il s’agissait de défiler, et font des sessions selfies sans même se mouiller.

Là encore, chaussures vertigineuses de rigueur, quelle idée d’enfiler des claquettes pour aller au bord de l’eau.  

Côté gastronomie, les spécialités se font bien sûr marines – voici un résumé de toutes les spécialités de la cuisine du Fujian donc de Gulangyu.
Pour retomber dans l’ambiance coloniale, un conseil, la villa Donghu. Contrairement aux autres bâtisses anciennes qui donnent à même la rue, ici, c’est d’un calme olympien. Petit déjeuner sous les arbres à liane. Chambres à l’ancienne façon retour chez ma grand-mère. Un lieu qui a du cachet.  

gulangyu-1 gulangyu-3 gulangyu-6 gulangyu-7 gulangyu-9 gulangyu-10 gulangyu-12 gulangyu-13 gulangyu-15 gulangyu-16 gulangyu-17 gulangyu-18

Ecrire une Réponse