Helsinki à Noël

Un séjour à Helsinki à Noël, et particulièrement le 25 décembre tant redouté, cela peut être magique, oui, vraiment.

Il faut simplement avoir toutes les cartes en main pour en profiter au maximum.

Tout d’abord, sachez que tous les transports s’arrêtent à 16h le 24 décembre pour reprendre à 11h le 25 décembre. Certains hôtels sont également fermés lors de la nuit du 24. Ainsi, s’il y a un moment où cela vaut le coup de réserver en avance et en plein centre pour être autonome, c’est maintenant.

Ensuite, il suffit simplement d’appliquer l’adage A Rome on fait comme les romains. Oubliez les magasins et les restaurants branchés (congés annuels de rigueur) et concentrez vous sur les activités familiales et locales.

Direction le quartier de Kallio, épicentre branché de la capitale qui tournera au ralenti mais… qui vous garantit quelques heures de plaisir grâce à son immense patinoire. Contrairement à celle de la gare où les touristes affluent, là, vous serez les seuls non locaux – et les plus mauvais mais les finlandais sont sympas, ils ne jugent pas.

helsinki à noël

Les joueurs de hockey sur glace aux épaules artificiellement gonflées s’en donnent à coeur joie, frappant avec bruit dans le palet. Quand vous aurez pris assez d’assurance pour faire de jolis virages et devenir très fier, vous verrez des marmots de cinq ou six ans réaliser des figures artistiques et des excès de vitesse. De quoi relativiser vos exploits, merci la Finlande, le pays qui incite à rester humble.

Après ces efforts, traversez la rue et rendez-vous au Sauna Arla. Institution ouverte depuis 1929, il est loin de l’idée que vous vous faisiez des séances de transpiration collective. Ici, l’esprit est plus roots que minimaliste aux lignes épurées. Pas de bois clair mais des murs au carrelage jaune très vintage et un plafond en béton usé par le temps qui passe. Le poêle géant ressemble plus à une boite en tôle artisanale qu’à un objet design, et il est peu de dire que le lieu a du chien, un caractère comme on n’en fait plus.

helsinki (19)

Entre deux sessions, vous pouvez vous rendre dans la cour et siroter une bière fraîche. Au milieu de ce bloc d’habitation, la situation semble surréaliste. Si vous sympathisez avec vos voisins, vous pourrez peut-être même leur emprunter leur tiges de bouleau qui serviront à vous flageller en douceur avec les feuilles afin d’activer la circulation.

Vous ressortirez de là dans un état second, corps détendu et sensation de flottement.

Une quinzaine de minutes plus tard, vous aurez un faim de loup. Là, on n’a pas fait mieux que le Corona Baari. Ouvert par Aki Kaurismaki et son frère, il nous transporte dans une atmosphère 70’s. Jeux de clairs obscurs, lumières chaudes, décoration cinématographique comme il se doit, voici un vrai bar de quartier qui en jette. On y déguste de délicieux croque monsieur. 3 euros pièce, une aubaine pour une capitale nordique, et richement garnis. Notre favori? Généreux saumon fumé à chaud, cornichons aigre doux, fromage fondu, câpres et olives.

Poursuivez la soirée dans la salle derrière le bar pour vous perfectionner au billard, et sirotant… une corona, et vous aurez vraiment vécu Helsinki au lieu de l’avoir visitée. Mémorable.

manger helsinki (42)

helsinki (10) helsinki (18)

Ecrire une Réponse