Jégbüfé Budapest   

Voici l’arrêt pâtisserie de la journée, Jégbüfé, un lieu à l’ancienne, qu’on croirait figé dans le temps.
Bon, pour commander, il faut connaitre le rituel. On regarde au comptoir ce qui nous tente. On le note sur un petit papier ou si votre mémorisation de la langue hongroise est efficace, vous rappeler du nom du gâteau marche aussi.

Puis on va voir la caissière, on lui dit ce que l’on souhaite, on paie. Elle nous remet un petit ticket. Et on le donne à celle qui gère les pâtisseries et qui prépare nos petits encas à emporter.

Jégbüfé Budapest

    Voila donc une Crème Française, je voulais vous écrire le nom en VO mais n’arrive pas à aller plus loin que Krema (fransza, franska, franka, fransa? polyglottes, aidez-moi!). Honte, honte et triple honte.

Bref, cette petite chose est vraiment agréable, dans la veine des millefeuilles. Pâte feuilletée, crème pâtissière, puis au dessus de la meringue qui colle aux dents, et à nouveau de la pâte avec un glaçage au caramel.

pât a

   
Mise à jour: Le vrai nom est francia krémes, ouf, enfin trouvé !

Et voila la seconde partie de notre diner, toujours avec les sucreries de la même adresse. Oui, se faire des diners consistant uniquement en sucreries et vin doux, c’est possible et succulent. Et sain. Enfin si on boit un thé detox après, votre allié dans la mauvaise foi.
Donc un gâteau au fromage blanc, avec génoise en dessous (mais sans, ça aurait été pareil, ça n’apporte pas grand chose), gelée bien ferme avec fruits dessus. Agréablement kitch.

Jégbüfé – Ferenciek tere 10 près du pont Erszébet.pât a (6)

 

Ecrire une Réponse