Jerusalem Mahane Yehuda ou le marché animé de la ville

Jerusalem Mahane Yehuda ou l’excursion au marché

 

Pour notre premier voyage en Israël en décembre dernier, nous pouvons dire que nous avons été gâtés: Voir Jérusalem sous 40 centimètres de neige, ça n’arrive quand même pas tous les jours.

La ville est fascinante, presque schizophrénique avec ses identités multiples, changeant de visage d’une rue à l’autre.


Cinq jours furent définitivement trop courts pour profiter de la cité au maximum… surtout qu’au niveau culinaire, il y a également quelques pépites.

Nous avons religieusement suivi les conseils de notre chef chouchou, Ottolenghi, et on peut vous garantir que nous nous sommes bien régalés.

Suivez le guide !

Débutons par la ville moderne, Jerusalem Ouest, avec le quartier de Mahane Yehuda et celui, adjacent, de Mea Shearim.

D’un côté, vous avez un grand marché couvert, plein d’animation et de couleurs, et de l’autre, le quartier religieux ultra orthodoxe, le contraste ne pouvait être plus grand.

 

jerusalem-mahane-yehuda-marché  

Voici le marché. Lieu idéal pour acheter des challah, faire le plein d’herbes fraiches, d’aubergines géantes, boire du jus de grenade ou simplement regarder les gens passer, sans s’en lasser une seule seconde.

 

mahane-yehuda-market-jerusalem-food-hall--4-.JPG

mahane-yehuda-market-jerusalem-food-hall--5-.JPG

mahane-yehuda-market-jerusalem-food-hall--13-.JPG

mahane-yehuda-market-jerusalem-food-hall--11-.jpg


La foule se retrouve et s’agite surtout quelques heures avant le début de Shabbat, quand tout doit être préparé et organisé afin de passer ces 24 heures en respectant les préceptes de la Torah. Ca crie, ça discute et ça négocie sec. C’est le moment où vous prendrez le pouls de la cité, avant de la voir tout d’un coup s’évanouir… Quand un petit creux se fait sentir, filez chez Azura, mais essayez d’arriver tôt, sous peine de vous casser le nez, l’adresse ayant ses fidèles.

Ecrire une Réponse