Le Pré Verre Paris

Le Pré Verre Paris

Le Pré Verre est une adresse découverte il y a déjà quelques années, et dont la qualité ne fléchit pas.Il faut dire que les frères Delacourcelle savent mener leur barque.

De ce bistrot s’en est suivi quelques livres de cuisine (dont le « ma cuisine à fleur d’épices » que je vous conseille très fortement), puis d’un restaurant à Tokyo. Nous étions passés dans le dit établissement, mais sans essayer car c’était durant la semaine « charcuterie française ». Bien que je trouve que c’est une très chouette initiative de faire découvrir nos produits, surtout ceux dont les japonais ne sont initialement pas fan, j’ai tout de même préféré retourner à mes okonomiyaki. Mais pour des français expats ou des nippons curieux, quelle belle idée.

Mais revenons en à nos moutons, le restaurant du quartier Saint Germain.
Le menu du soir, déjà dégusté et approuvé, pourrait être décrit en cuisine bistrotière voyageuse. Un bonheur.

Le Pré Verre Paris

 Mais ici, il s’agit du menu du midi, avec son très bon rapport qualité prix – 13,50 euros pour une entrée, un plat, un verre de vin et un café.
Voici donc la salade de concombre au satay, toute de fraicheur et de légèreté.

pré verre (1)

Pour moi vient le maquereau et son pesto. Pris à tout hasard, juste pour voir, et ressortie heureuse. C’est simple, parfumé. Le pesto est en fait sans basilic ou olives mais avec plein de citron vert. La peau du maquereau est laquée et croustillante. Bon, j’aurais tout de même changé l’accompagnement, le riz blanc tout bêbête, ç’aurait pu être mieux.

pré verre (3)

 Pour monsieur vient la grillade. Je crois que c’est une des meilleures de ces dernières années.
La sauce me rappelle un plat mangé en Thaïlande, mais impossible de mettre un nom dessus, ou de décrire les ingrédients. On le mange, on se dit « oh la vache c’est bon », puis « mince je connais ce goût », et on cherche, on cherche et ça ne vient pas. Rageant.
Quant à la purée, Robuchon peut aller se rhabiller. C’est une purée avec un petit goût de fumé à tomber. Je me demande comment il faut s’y prendre pour cuire les pommes de terre de la sorte, si quelqu’un a une idée, je suis preneuse.

pré verre (2)

  Puis, ça n’était pas dans le menu mais ahem il est parfois difficile de résister, nous nous sommes quand même partagé un dessert:
Myrtille, crème de céleri rave, quinoa soufflé. Fruité, léger, ludique. Pas mal.
pré verre

Le Pré Verre – 8 rue Thénard – Paris 5ème
Réservation fortement conseillée: 01 43 54 59 47
Le soir, menu entrée/plat/dessert à 28,50 euro.  Testé et approuvé il y a quelques mois, mais sans appareil photo. Leur « truffade au chocolat » vaut vraiment le détour.

 

Ecrire une Réponse