Londres: restaurant Morito, annexe de Moro et ses tapas

Cette adresse, c’est grâce à Monsieur G que j’ai pu la découvrir.En effet, à Noël, il avait réussi à me surprendre avec un livre de cuisine dont je n’avais jamais entendu parler, malgré mes heures à flâner sur amazon, Moro East.

Cuisine espagnole-maure appétissante, des chefs Sam & Sam Clarke. Le restaurant s’appelle donc Moro, et est situé dans le East End à Londres.

Mais nous mettons sur Morito, l’adresse bis qui est dans le bâtiment d’à côté. Ici, c’est moins formel, on déguste des tapas, et c’est un peu moins cher aussi.
morito (2)

   
Avec Mademoiselle M et moi, pour 6-7 tapas, copieux, un café au lait et un jus de grenade tout frais, nous avons du en avoir pour 20 euro par personne, si ma mémoire ne me joue pas encore des tours.

Et admirez plutôt:

Une salade de pois chiche au cumin, conseillée par la serveuse. Moi blasée, « oh pff j’fais pareil à la maison, mais tentons ». Que nenni, ma prétention a tout de suite été remise à sa place.

Ici, les pois chiches sont cuits, puis passés dans une chapelure et frits, ce qui donne une intérieur tendre et l’extérieur croustillant et épicé, encore !

Egalement un caviar d’aubergine avec de l’agneau quasi confit comme un méchoui et plein de pignons, terrible.
morito (4) 

   Là, un dip de betteraves, féta, aneth et noix. C’est grâce à eux que j’apprécie vraiment cette racine et en cuisine très souvent, vous comprenez pourquoi !
morito (3)

Puis passons à la version carnivore: Un toast de pain grillé, jambon ibérique de super qualité et petit oeuf de caille. Simple mais divinement efficace.

Des côtelettes d’agneau grillées. Juste ça. Et une première, je me suis même mise à manger le gras. La cuisson à la plancha, quand c’est maitrisé (ce n’est donc pas mon cas… si quelqu’un veut me donner des cours pour la préparation des viandes!), c’est succulent.

Et derrière, une chose superbe: de la poitrine de porc marinée, citronnée, pleine de miel, longuement cuite puis braisée. Le jus est une concentration de saveurs, et convaincrait n’importe quel végétarien convaincu de faire quelques exceptions de temps en temps…
morito (6)

 Bref, j’adore, j’adore, j’adore. Et la prochaine fois que Monsieur G est de la partie à Londres, il n’y coupera pas !

 

Morito – 32 Exmouth Market – Londres

Morito on Urbanspoon

 

Ecrire une Réponse