Madama Butterfly à La Monnaie, Bruxelles

Madama Butterfly à La Monnaie, Bruxelles

Pendant la rénovation du bâtiment, La Monnaie se délocalise à Tour & Taxis. Au programme, l’opéra Madama Butterfly de Giacomo Puccini et dirigé par Roberto Rizzi Brignoli.

L’aveuglement de la jeune geisha Madama Butterfly envers le lieutenant de la marine américaine Pinkterton  est sans faille. Il s’agit de l’histoire d’une désillusion fatale, de rejet et de perte de confiance.

madama butterfly la monnaie

Il l’épouse, part. Elle attend. Des années. Espère jusqu’au bout, refuse d’abandonner ses illusions. Quand le navire Abraham Lincoln amarre, Pinkerton vient apporter de terribles nouvelles et brille par sa lâcheté et son mépris de sa future ex-épouse.

La dichotomie est nette : le Japon, lieu du sacré (les décors le confirment, avec ce toit à pignons courbés qui flotte ou ces shōji, cloisons de papier de riz qui se déplacent avec grâce). L’Occident, royaume du cynisme, de la manipulation terre à terre.

Afin de signifier au spectateur que Madama Butterfly est considérée uniquement pour sa coquille, son extérieur gracieux, le metteur en scène utilise un stratagème rusé mais non sans faille.

D’un côté, voici une marionnette animée par plusieurs ombres de ninjas. C’est à elle que s’adresse Pinkerton. De l’autre, son âme interprétée par Alexia Voulgaridou. Sur le papier, l’idée est malicieuse : comment mieux figurer que Pinkerton ne daignera jamais s’adresser à la vraie Madama Butterfly qu’en dissociant l’âme et le charnel ?

Ce que l’on gagne en sens, on le perd cependant en émotion. Cela se fait au détriment des interactions entre les protagonistes. Pinkerton fera ses solos en regardant une poupée de tissu. La tourmentée et déchirante Butterfly est seule sur un coin de l’estrade. La force du propos s’en trouve donc atténuée, comme si la production voulait garder une pudeur et ne pas faire de l’exhibitionnisme sentimental.

Le hara kiri final ne tombe pas dans le tragique mais garde une certaine froideur qui confine à la délicatesse. Il y a bien un esprit nippon dans cette représentation, un relatif minimalisme des sentiments qui peut dérouter.

Plus d’infos?
Madama Butterfly
La Monnaie
Bruxelles

Summary
Event
Madama Butterfly
Location
La Monnaie,Bruxelles

Ecrire une Réponse