Manastirska Magernitsa Sofia

Manastirska Magernitsa Sofia

Nous continuons nos flâneries dans Sofia, où les églises orthodoxes rythment les promenades et c’est l’heure d’aller prendre un petit déjeuner.

a1 (1)

Les boulangeries sont légion ici et révèlent de bonnes surprises.

baker 2 (1)

Beurek, beurek et beurek, vous avez intérêt à aimer la pâte filo ici !

baker (1)

Tiens, la porte est grande ouverte sur l’atelier de Monsieur le Boulanger en pleine action. C’est l’heure de pointe et les beureks débarquent en masse, encore bien chauds car venant de sortir du four. Niveau fraicheur et croustillant, c’est le pied.

 

baker (3)

Un salé, déjà entamé: Beurek aux épinards et fromage frais, et l’autre beurek aux pommes-cannelle, vous pouvez donc appeler ça un strudel. Pour boire, de l’ayran, comme on en retrouvera en Turquie, ce yaourt battu liquide et un peu salé, addictif.

baker (4)

La journée se déroule, musées, balade au parc, le rythme est paisible, comme la ville. Et le soir, c’est Monsieur G qui choisit, nous irons donc diner là, sur les conseils du lonely planet (pas le meilleur guide de resto, il va sans dire, mais passons).

Manastirska Magernitsa Sofia

Ca avait déjà l’air kitsch, et en plus, leur anglais me fait rire. Voulez vous un Mean Course? Quoi, un plat méchant, vraiment? Mais non, voyons, un main course, plat principal. Erreur mignonne.

sofia manastirska magernitsa (1)

A l’intérieur, comme on s’y attendait, c’est une auberge traditionnelle, où on ne lésine pas sur la quantité de déco mise au mur. Un petit disneyland bulgare, sauf qu’ici, des touristes, que nenni, ce sont les locaux qui ont l’air de raffoler de cette ambiance champêtre et s’y rendent en masse (après la prise de photographie, nous avions diné tôt et le gros de la foule venait plutôt vers 20h, bref).

sofia manastirska magernitsa (3)

Tout était tellement démesuré en folklore que ça a commencé à nous faire rire, et là, le pain est arrivé. Et il a amené l’idée que tout ce décorum n’était pas au détriment de la nourriture, tant il était moelleux et tendre. Presque une brioche en fait. 

sofia manastirska magernitsa (5) 

Ici, vous ne trouverez que des spécialités des monastères bulgares, avec titres étonnants à la clé (« salade de la belle mère pour son beau fils », m’man, tu sais ce qu’il te reste à faire). Ici, une grosse salade composée pleine de bonnes choses: Caviar d’aubergine, poivrons farcis au fromage frais, concombre à l’aneth, etc etc. C’est simple mais varié, sain et plutôt pas mal.

sofia manastirska magernitsa (7)

Monsieur G aime diner chaud, pour lui ça sera donc un ragout aussi moche que bon avec aubergines et poivrons fondus, on intercale du fromage type feta, des oeufs dessus et paf au four.
Deux cognacs pour digérer et c’est fait.

La douloureuse? 7 euro par personne, inclus un verre de vin pour Monsieur et un ayran (yaourt à boire) pour Mademoiselle.

Manastirska Magernitsa – 67 Khan Asparuh Str – Sofia

sofia manastirska magernitsa (8)

 

Ecrire une Réponse