Manger à Gdansk, les bonnes adresses

Manger à Gdansk

Si vous étiez de passage à Gdansk et que vous ne deviez manger qu’à un seul endroit, le choix est facile: prenez un bar à lait ou bar mleczny.

Vestiges de l’époque communiste, ces cantine populaires proposent de la cuisine familiale roborative pour trois francs six sous. Comme à l’école, on prend son plateau et on essaie de se dépatouiller en polonais pour se faire comprendre. Ces lieux ont un charme fou, on n’y mange pas un plat mais une époque révolue.

C’est typiquement le restaurant qui recevra une critique négative de Trip Advisor expliquant que les serveurs “n’étaient pas assez orientés service”, “qu’ils pourraient au moins parler anglais”, “que le manager devrait les former à être plus commerciaux”. Vous serez donc débarrassé des touristes arrogants qui se croient en terrain conquis et pourrez profiter d’une relique polonaise avec délectation, parmi les locaux de passage.

A Gdansk, deux options: Neptun et Bar Turystyczny

Neptun est situé sur Dluga; une des artères principales. Tout ce qui est au menu n’est pas nécessairement disponible, demandez plutôt ce qu’ils ont en stock, ça ira plus vite. Au programme, des bonnes soupes maison (soupe à la tomate, krupnik à l’orge, carotte et céleri rave, zurek aigrelet), des galettes de pommes de terre garnies de goulash qui vous caleront jusqu’au soir et des bonnes petites crêpes garnies de fromage frais et de coulis de cerise.

Au Bar Turystynczny, rue Szeroka, l’ambiance fait plus années 95, en vert pomme et blanc. Moins de charme certes, mais s’il faut cette mise à jour pour que ce type de lieu ne tombe pas dans l’oubli, alors soit. La soupe à la tomate et macaroni y est tout aussi réconfortante; autant que le barszcz ukrainski à la betterave et pommes de terre. Ajoutez un verre de kompot (ici des cerises et baies cuites dans de l’eau un peu sucrée), des pudding au chocolat qui goûtent l’enfance et du porc pané croustillant et vous ressortez de là repus et satisfaits.

Pour passer d’un extrême à l’autre et profiter d’une gloire fanée, rendez-vous au Pod Lososiem un peu après l’heure du déjeuner. Vous serez probablement les seuls clients, ce qui a son charme (versus le service du soir avec des groupes). Dorures, fastes, collection de lampes, céramiques marines, chaque centimètre carré veut exprimer l’opulence. A table, une cuisine polonaise bourgeoise qu’il serait triste de voir disparaître: soupe au saumon et langoustine, canard rôti et sauce pomme girofle. Quelques classiques populaires sont également au menu comme la soupe aux champignons servie dans son bol de pain (sauf qu’ici, ce sont des cèpes et pas de vulgaires champignons de Paris) ou pierogi (ravioli) mais à la pâte fine comme du papier à cigarette.

manger à gdansk (1) manger à gdansk (2) manger à gdansk (3) manger à gdansk (4) manger à gdansk (5) manger à gdansk (6) manger à gdansk (7) manger à gdansk (9) manger à gdansk (10)

Ecrire une Réponse