Où manger à Marseille?

Où manger à Marseille?

Si vous êtes de passage dans la cité phocéenne, voici trois adresses centrales que nous vous recommandons. Elles ne se ressemblent pas, ni dans l’ambiance, ni dans la gastronomie proposée, mais pourtant, sont toutes pourvoyeuses de moments délectables. Suivez le guide !

Le Café des Epices

C’est dans le Panier, juste derrière la Mairie, que s’est établi Arnaud Carton de Grammont, le chef du Café des Epices – 4 Rue du Lacydon. Il y propose une cuisine faisant fusionner bistronomie méditerranéenne et esprit baroudeur tout en finesse.

Pour le déjeuner, nous avons encore en bouche la saveur ronde d’une crème de butternut associée à des sépias aillés et passés la plancha, tendres au cœur, caramélisés à l’extérieur. Le filet de merlu et sa peau croustillante s’acoquinaient avec des câpres charnues, des petites olives juteuses et quelques légumes de saison. En touche finale, une émulsion au parmesan, véritable kick d’umami savoureux, et l’affaire était dans le sac.

Les desserts, entre gros chou garni de mascarpone / crème fouettée et tartelette citron surmontée d’un sorbet fraise, permettaient un atterrissage en douceur. Joli.

café des épices marseille (5)

 

Le libanais de la Rue Sainte, au numéro 63

A vrai dire, je ne suis pas certaine que cette gargote ait un nom (bon, je mens, venant de vérifier, il s’agit de Mont Liban), mais pourtant, du goût, ça, elle en a. Vous pouvez passer devant et la snober totalement. Il est même possible que vous la cherchiez mais que vos yeux ne la voient pas tant elle se fait modeste.

En apparence, voici un snack. Préparations maison dans des plats en céramique, tout est sous vos yeux. Ne reste qu’à vous concocter une assiette à emporter comprenant vos favoris: tabouleh vert comme il se doit, hummus riche en tahine, fatayer et autres chaussons garnis croustillants, galette au za’atar (cet assaisonnement moyen-oriental mélangeant hysope ou thym à du sésame grillé), ou un succulent kebab de poulet, à la chair caramélisée juteuse.

Passez par un night-shop du quartier, achetez quelques bières locales du type La Cagole, puis trouvez un banc accueillant ou rentrez dans le confort de votre demeure. Ce temps là, il est pour vous, juste pour vous, et rien n’est plus revigorant que de l’utiliser en se régalant de spécialités libanaises familiales exécutées avec toute l’affection que “familiales” implique.

mont liban marseille (9)

 

Chez Etienne

De la photogénie d’un lieu: petites ruelles sinueuses du Panier à l’éclairage publique aléatoire, porches taggés et escaliers escarpés. Là, tout au bout, voici Chez Etienne – 43 Rue Lorette – et sa devanture en brique.

On y vient pour ses pizzas, mais à la marseillaise, c’est à dire soit aux anchois, soit au fromage, soit moit’-moit” et basta. Pâte fine qui craque sous la dent, fromage qui fait des fils, sauce tomate réduite et concentrée. Quelques olives se sont également incrustées, et elles ont eu raison. A côté, une salade verte dans son plus simple appareil. Pas de chichis, que du bonheur.

Par gourmandise, ajoutez une assiette de calamars à l’ail et au persil, et vous aurez là la douceur de vivre méridionale, juste pour vous.

où manger à marseille chez etienne (7)

Vous en voulez encore?
Voici quelques photographies supplémentaires…

café des épices marseille (6)

Café des Epices

café des épices marseille (8)

Café des Epices

mont liban marseille (1)

Mont Liban

mont liban marseille (4)

Mont Liban

mont liban marseille (6)

Mont Liban

où manger à marseille chez etienne (2)

Chez Etienne

où manger à marseille chez etienne (3)

Chez Etienne

Ecrire une Réponse