Pickles d’ail frais

Pickles d’ail frais

Ca, c’est du pickles d’ail qui dépote. Imaginez toute la puissance de l’ail cru, et une texture ultra craquante, et vous avez une idée de la petite merveille que vous avez en pot.
Je vous entends déjà vous demander les avantages par rapport à l’ail classique, et j’en vois au moins trois.
Démonstration:

– Le pickles d’ail se tient super bien à la cuisson. Ainsi, si vous détaillez les gousses en petits dés et que vous les utilisez dans une soupe ou un ragoût, le plat sera agréablement contrasté, avec des touches craquantes ci et là.

– C’est l’allié idéal de la cuisine express. Vous aurez passé une demi heure à peler une dizaine de têtes d’ail mais ensuite, le job est fait pour les mois à venir.

– Le jus à l’ail, meilleur ami de vos légumes sautés. En fin de cuisson, ajoutez une cuillère à soupe de cette liqueur aromatique, elle réveillera vos plats. C’est particulièrement vrai avec les poêlées de champignons.

Adapté de Mamushka, un livre de cuisine ukrainienne vraiment extra.

pickles d'ail

Pour 7 têtes d’ail.
Les mettre dans un grand bocal ou cul de poule et couvrir d’eau. Laisser tremper pendant 3 jours en changeant l’eau tous les jours. Ensuite, enlever la peau la plus épaisse des têtes d’ail, et les remettre dans un saladier, mais sans eau, cette fois. Ajouter une assiette dessus afin de faire une presse.
Mélanger 1 litre d’eau + 3 càs de sel fin et verser sur l’ail. Laisser macérer pendant une semaine à l’air libre, mais toujours avec l’assiette qui fait un poids sur le dessus.

Filtrer et enlever l’eau. Mélanger 200ml de vinaigre de vin rouge  + 400ml d’eau + 1 càc de graines de carvi toastées + 1 càc de graines de coriandre toastées + 2 càs de pluches d’aneth.
Peler les têtes d’ail pour récupérer les gousses. Mettre les dites gousses dans des bocaux et couvrir de ce mélange. Fermer et garder au réfrigérateur.

Ecrire une Réponse