Projet Shakshuka

Le petit déjeuner est souvent synonyme de répétition. Est-ce car le matin, nous n’avons pas la tête à réfléchir, ou car nous manquons de patience, le fait est que chacun a ses rituels bien établi. Le mien, c’est de ne pas en avoir, au moins durant la semaine. Restes de gâteaux, de pâtisseries ou de pudding, porridge ou tartines, la première gourmandise qui tombe sous la main fait l’affaire.

Mais le dimanche, c’est une autre histoire. Le dimanche, c’est réveil en douceur. Le dimanche, c’est prendre le temps de préparer une shakshuka, de regarder la sauce tomate qui réduit doucement, en trainant en jolie nuisette robe de chambre en tartan, trainer des pieds en sentant les effluves des épices, aborder la vie avec nonchalance en écoutant de la bossa nova.

Impossible d’imaginer ce jour sans ce classique de la cuisine juive séfarade. Chaque famille a sa variante, et je n’ai pas encore choisi la mienne. En fonction des saisons, des envies et de ce qui se trouve dans mon placard, la recette varie : tomates fraîches ou en conserve, avec ou sans cumin, œufs pochés ou frits, végétarien ou non. Ainsi chaque dimanche, c’est shakshuka, certes, mais jamais la même. Le confort de la routine et la joie de la surprise en même temps.

projet shakshuka

Voici donc le Projet Shakshuka.
La recette de base, qui sera twistée chaque semaine pour enrichir cet article au fur et à mesure :
A – Des épices + ail ou oignons à faire fondre dans de l’huile d’olive
B- Légumes (facultatif) -> à faire revenir à feu vif, puis baisser le feu et laisser cuire
C- Tomates -> feu moyen, mélanger, et laisser réduire pour que la sauce nappe la cuillère
D- Œufs
E- Herbes fraiches et sauce

Ici, pas de quantité, c’est de la cuisine du week-end, on ne sort pas les balances, on fait à l’œil, on ajuste à ses goûts et au nombre de personnes. Simplement quelques suggestions pour les épices, mais ensuite, libre à vous d’expérimenter. Pas de rigueur pâtissière mais plutôt une nonchalance méditerranéenne.

Shakshuka 1 – photo ci dessus : une variante de la shakshuka d’Honey & Co, où l’on utilise du carvi, pour une shakshuka mi séfarade – mi ashkénaze. De plus, la sauce est plus acidulée, et a du peps. C’est la shakshuka qui réveille les papilles. Ici, la sauce tahine est facultative.

A- Beaucoup d’ail – compter 5 gousses par personne, à réduire en purée -, 1 càs de carvi pour 1 càc de cumin moulu et ½ càc de cannelle moulue. Ajouter ensuite 1 càc de paprika doux + ½ càc de paprika fumé.
B- Pas de légumes
C- Tomates entières en boite, avec leur jus, 150g par personne. A écraser grossièrement à la spatule.
D- Œufs cuits directement dans la sauce tomate – passa
E- Coriandre fraîche et basta.

Shakshuka 2 – Aux aubergines fumées. Pas de mélange d’épices, juste une pointe de cannelle, afin d’apprécier ses saveurs sans les associer automatiquement au cumin ou à la coriandre. Cela rappelle les arômes des boulettes iraniennes ou des kubbes. Plein de sauce au tahine, pas d’herbes.

IMG_1608

A – 2 gousses d’ail par personne, pelées et coupées en tranches. Ajouter 1/2 càc de cannelle et 1/2 càc de piment en poudre
B- 1 aubergine que l’on fait brûler à même la flamme. Bien la piquer à la fourchette avant. La peau doit noircir, la préparation doit fumer. Laisser tiédir, peler, et couper la chair en lanières.
C – Ici, on utilise du concentré de tomate, à faire revenir avec les épices dans de l’huile d’olive. Délayer ensuite avec 2 fois son poids en eau. Saler, et laisser cuire 5 minutes.
D – Oeufs cuits dans la sauce, quand elle est déjà bien réduite. Le tout ressemble plus à du confit de tomate qu’à de la sauce tomate.
E- Sauce au tahine: 6-7 càs de tahine + le jus d’un demi citron +3-4 càs d’eau, juste assez pour délayer et que la sauce soit pâle et crémeuse.

Shakshuka 3 – alias la Shakshuka « m****, j’ai plus de gaz ». Les tomates sont donc cuites au four, et le pain grille dans un bon jus à l’ail et à l’huile d’olive.

IMG_1851

A – 3-4 gousses d’ail pelées et coupées en dés – 1 càc de piment
B – —-
C – Des tomates cerises coupées en deux, à faire revenir dans un plat avec 4 càs d’huile d’olive, l’ail, le piment et un peu de sel – Four 180°. dès que le jus sort, ajouter 2-3 tranches de baguette coupées en croutons et mélanger.
D – Ajouter 2 oeufs par personne et remettre au four pour 5 minutes
E – Servir avec plein de coriandre fraîche

Ecrire une Réponse