Quartier Français à Shanghai

Quartier Français à Shanghai

A vrai dire, le quartier français de Shanghai se divise en trois zones bien distinctes. Les deux premères, Xintiandi et Tanzifang, sont les plus connues mais les moins mémorables. En effet, leur action fondatrice a été de détruire les habitations traditionnelles (les shikumens) pour les reconstruire mais façon carton pâte.

Pour l’authenticité ; on repassera donc. Mais en sortant de ces deux enclaves, la vie de Shanghai vous appelle. Le quartier est cosy, avec de grandes allées bordées d’arbres, une végétation tropicale luxuriante. Voici le type de lieu dans lequel on se sent  bien, tout simplement.

quartier français à shanghai (3)

Pas énormément de monuments à photographier. Excepté le Cathay Theatre, les bâtiments iconiques se font rares. L’architecture semble faussement modeste, et même quand elle se fait coloniale et charmante, elle récompense seulement les curieux qui auront pris le temps de regarder à travers les palmiers et autres bananiers.  

A côté, sur les axes principaux, le contraste est fort avec ces shopping malls démesurés, consacrés uniquement aux enseignes de luxe, de Hermès à Prada. En comparaison, les centres commerciaux européens semblent ridicules. Ici tout est plus grand, plus clinquant, mieux agencé. On peut bien sûr abhorrer ce type de bâtiments, mais force est de constater que parmi toutes les déclinaisons de malls possibles, celles des métropoles chinoises s’en sortent haut la main.

D’ailleurs, ne vous méprenez pas, ces malls ne sont pas là pour les expatriés mais en priorité pour les locaux plus que gentrifiés.

quartier français à shanghai (1) quartier français à shanghai (2) quartier français à shanghai (4) quartier français à shanghai (5) quartier français à shanghai (6)

Ecrire une Réponse