Le silence de Sólheimajökull

Le silence de Sólheimajökull

Nous parlons trop. Je parle trop. Vous parlez trop. Sans cesse en ébullition, on reste les yeux rivés sur ses smartphones à lire toutes les communications de ses contacts qui étalent leur vie. Au lieu de respirer, on partage les mêmes messages. Chacun se méprend sur la réalité de l’autre car au final, que l’on soit au milieu d’un parc naturel ou dans un nouveau restaurant, notre interlocuteur principal n’est pas celui qu’on a en face de nous mais le lointain, celui qui pourrait nous oublier. La nausée de l’information a un arrière-goût de narcissisme dont personne n’est exempt.

Sólheimajökull (3)

C’est là que le silence devient vraiment une denrée en voie de disparition. Qui aurait cru que simplement écouter le bruit du vent puisse demander tant de concentration. Pourtant, en face du glacier Sólheimajökull, on se lasse des paroles. Tantôt blanc virginal tantôt bleu de Curaçao, avec ses gravillons noir charbon le long des moraines. Un petit lac en bas de sa langue où flottent quelques blocs isolés.

Rien ne pourrait décrire le sentiment qui incite simplement à s’asseoir et laisser le temps filer. A Dyrholaey, l’expérience se répète. Se taire en face de ces arches  en décuple l’émotion.

Le panorama ne fait pas dans la demi mesure. Une plage de sable noir. La mer. Un lagon. Des volcans. Neige. Paille. Mousses. Oiseaux par centaines. Méandres des rivières. Les groupes préfèrent l’autre versant sur la plage de Reynisfjara (bondée, belle mais dont la magie s’éteint peu à peu).

Là, à Dyrholaey, retenir l’exclamation spontanée qui dégonfle la joie comme un ballon de baudruche percé. Ne pas vouloir dire immédiatement au monde que le lieu nous subjugue. Apprendre l’égoisme positif, celui qui provient d’un panorama surréaliste observé seul ou à plusieurs. Se rappeler que de cette journée demeurera, surtout dans ce silence impérial.

Sólheimajökull (8)

Sólheimajökull (2) Sólheimajökull (5) Sólheimajökull (7) Sólheimajökull (10) Sólheimajökull (12)

Ecrire une Réponse