Sorbet à la rhubarbe et swirl à la custard

Sorbet à la rhubarbe

Oui, c’est un dessert mi glace – mi sorbet, venant sûrement de mon côté « je m’intègre en Belgique, commence à faire des compromis car parfois c’est difficile de choisir ».

Vous avec donc d’un côté l’acidulé et la fraicheur printanière des tiges de rhubarbe, et de l’autre, le réconfort d’une crème anglaise à la cannelle. Au final, c’est un dessert marbré des plus jolis, parfait pour savourer durant la belle saison.

sorbet à la rhubarbe

Pour la préparation à la rhubarbe, j’ai suivi cette recette de Raymond Blanc, en troquant le sucre pour du miel.

Mettez donc 450g de rhubarbe coupée en batons + 50ml d’eau + 85g de miel dans une casserole. Porter à ébullition, baisser le feu, couvrir et laisser cuire doucement pendant 15 minutes.

Mixer et filtrer si nécessaire. Conserver au réfrigérateur.

Et pour la custard à la cannelle, façon Hairy Bikers :

Dans une casserole, mettre 1 jaune d’œuf + 1càs de maïzena + 1 bonne pincée de cannelle + 1càs de sucre et fouetter.
Ajouter progressivement 250ml de lait et continuer à mélanger pour que tout soit homogène.
Faire prendre au frais.

Quand les deux préparations sont bien froides et la machine prête à utiliser, verser d’abord le sorbet à la rhubarbe.

Le turbiner jusqu’à ce qu’il soit pris, il faut une bonne vingtaine de minutes.
Ensuite, ajouter la custard et laisser tourner seulement 5 minutes, pour ne pas perdre le côté marbré – là, vous voyez donc que j’ai arrêté une petite minute trop tard.

Autre option possible : Turbiner simplement la version rhubarbe. En mettre la moitié dans un bac à glace, couvrir avec la custard, et mettre l’autre moitié de préparation à la rhubarbe.


Dans les deux cas, laisser au congélateur pour quelques heures supplémentaires avant d’utiliser.

Servir dans des jolies coupes et déguster dans votre potager Saint Gillois.

 

Ecrire une Réponse