Tabac Tabou par Parfum d’Empire

Marc Antoine Corticchiato, créateur de la maison corse Parfum d’Empire, propose une déclinaison autour du tabac avec sa nouvelle production confidentielle Tabac Tabou. Cet extrait de parfum millésimé surprend par son élégance et sa grâce. Pas de fumée en outrance ici, il s’agit plutôt de recréer un tabac blond, chaud et miellé.

tabac tabou

Sur la peau, c’est un parfum de sensations, qui enrobe et dorlote. Tout débute par des notes de foin, de narcisse et d’immortelle, d’un équilibre parfait entre douceur automnale réglissée et fraîcheur herbacée. 

Le miel se fait sentir, mais un miel sec, caramélisé presque grillé, dont on aurait extrait les notes les plus pures en se débarrassant du trop plein de sucre. 

Petit à petit, Tabac Tabou gagne en amplitude, comme si l’on suivait l’évolution d’une feuille de tabac, de la récolte au séchage. On y découvre du musc poudré. Une note d’animalité et de jeune cuir vient également montrer le bout de son nez. Tout en sophistication, ce jus sublime l’idée du tabac plus qu’il n’essaie de reproduire la réalité. Les notes s’harmonisent, dialoguent entre elles de manières harmonieuses. Ce ping pong olfactif ne recherche pas la facilité, étant toujours sur le fil.

Réalisé avec panache, il nous montre que l’on peut encore proposer des créations audacieuses et sophistiquées. Revigorant. 

Ecrire une Réponse