Tverskoy, sympathique quartier de Moscou

Tverskoy

Le quartier de Tverskoy a une nonchalance bourgeoise distinctive des capitales mondialisées. Trottoirs larges et propres, rien ne dépasse. Alternance de blocs mais à hauteur modérée, quatre-cinq étages maximums, de charmants immeubles aux façades gravées, et d’imposantes demeures parfois fantaisistes, en bleu lagon ou vert amande.

C’est là que viennent s’installer les Louboutin et Ladurée, sûrs d’atteindre leur cœur de cible. De loin, on croirait pourtant à un sympathique faubourg. Mais en se penchant, la déconnexion du monde réel saute aux yeux: bentley’s et roll’s royce rutilantes, sacs griffés et fourrures duveteuses comptent parmi les accessoires en vogue.

Difficile de se sentir dans un ex pays communiste, cela pourrait être Marylebone, mais non, il s’agit bien de Tverskoy, Russie. Une flânerie agréable, bien que troublante, tant la perte d’identité propre au lieu continue d’étonner.

On peut y petit-déjeuner chez Mari Vanna – Spiridonyevskiy per, 10 А -, pour une plongée dans les 60’s que les locaux affectionnent: papier peint fleuri, coussins imprimés, pots de pickles, vaisselle en céramique imprimée et autres paraphaernalia pseudo CCCP matinées de touches façon cottage anglais. Dans l’assiette, c’est simple et sans prétention, pour réveiller ses papilles en douceur. Voici donc des beignets au pomme, du porridge (riz au lait sucré-salé et filaments de courge), ou jus de bouleau aux notes citronnées-réglissées et aux vertus réputées purifiantes.

tverskoy (1) tverskoy (2) tverskoy (3) tverskoy (8) tverskoy (11) tverskoy

Ecrire une Réponse