Un diner sépharade et une chakchouka

En pleine organisation de photos, me voila à redécouvrir nos déjeuners gourmands entre copains blogueurs.

Ici, un repas sépharade. Sylvain nous avait préparé un succulent pain Kubaneh du Yémen, presque brioché. A côté, deux tartinades, une aux graines de fénugrec et l’autre à base de poivrons grillés.

Et pour boire? Un cocktail au mastic et à la vodka.

diner sepharade (1)

     Pour l’entrée, j’ai fait une chakchouka, cuisine juive pied noire. Pour la recette, un mélange de celle de ma maman et de la version d’Ottolenghi. Des poivrons confits dans de l’huile d’olive, de la tomate, on réduit, plein de coriandre et des oeufs cassés dessus.diner sepharade (3)

 Le plat, Apolina s’en chargeait avec des pommes de terre Aloo Makkala, cuites dans de l’huile. Ces petites choses se mangent sans faim…diner sepharade (2)

 A côté, un poulet à la menthe et aux carottes, spécialité des Juifs vivants en Inde. Rafraichissant !diner sepharade (4)

 Pour le dessert, hispanisant, c’est à Marion qu’on le doit. Un gâteau mousseux qui goûte le citron, digne des petits biscuits de mon enfance espagnole (oh madeleine de Proust!) et pour couronner le tout, une mousse au citron. Délicieux.diner sepharade (5)

 

Ecrire une Réponse