Un repas corse typique

Un repas corse typique

Pour le dernier diner Saint Gillois, c’était thématique corse. J’avais ramené foison de victuailles lors du précédent séjour en prévision de ces agapes.
Hé oui, c’est quand même vachement pratique de pouvoir mettre sous vide son fromage et sa charcuterie.

Bref, voila donc un fromage de brebis affiné qui embaume tout l’appartement, avec quelques figues fraiches et la meilleure confiture du monde c’est à dire la confiture figues-vanille de ma maman.
diner corse

Pour accompagner, une salade verte ramenée du marché, une iceberg bien croquante.
Et pour la sauce, une vraie découverte dans un de mes nouveaux bouquins de raw food (« Raw Food, Real World« , de Madame la New Yorkaise qui mettait sa photo partout dans son resto):
Sauce au citron, certes, mais citron entier: On prend un citron, on enlève les zestes (et zou au congel pour utiliser ensuite dans les desserts), on enlève encore un peu de la peau blanche.
Puis on coupe la chair en morceaux de la taille d’un pouce, en gros. On mixe avec un peu de sel, une cuillère à soupe de miel et la moitié du volume en huile d’olive.
Très bon, par contre faire attention à la conservation: 2-3 jours maximum au frigo.

diner corse suite (5)

Là une assiette de prisuttu et de lonzo, quelques cornichons et hop tout roule. 

diner corse (1)

En plat, le gratin de la grand mère, grand mère qui était aussi la reine des beignets au brocciu.
Pas de quantité pour cette recette, il faut faire à l’oeil:
Des pommes de terre pelées et coupées en rondelles, deux ou trois oignons pelées et émincés. On fait cuire le tout à l’eau bouillante dix minutes.
On préchauffe le four à 180 degrés.
Et dans un plat à gratin, on met l’oignon, les pommes de terre, des feuilles de laurier, du sel, des quartiers de tomate et de la morue coupée en petits morceaux.
Puis hop une heure, une heure et demi au four, au minimum, en remuant de temps en temps.

diner corse suite (6)

 Pour la morue, monsieur G en avait acheté dans un magasin portugais du quartier, mais une fois revenu à la maison, s’est rendu compte qu’il l’avait laissée là bas. Ni une ni deux, il y retourne, c’était fermé, pause du déjeuner.

Coup de fil en urgence à maman R: « Dis maman, comment on fait de la morue sans morue? ».

Alors pour un gratin pour 6, voila l’astuce: 2 filets de poisson (de la sébaste), on les entoure de gros sel et on laisse reposer 10 minutes.
Puis on rince à l’eau claire 10 minutes. Voila, en dépannage ça marche très bien!

 

Ecrire une Réponse