Utrecht: Café Acu

Oh mon café Utrechtois préféré où Monsieur G et moi nous sommes dévergondés maintes fois (salle de concert au fond, programmation type Afro-Beat et autres joyeusetés). Les serveurs sont des bénévoles, tous plus ou moins gauchistes. Enfin anar’ pour être exacte. Et la clientèle alterne entre étudiants détendus et membres d’associations ou partis politiques en pleine réunion.

acu utrecht (1)

  Du coup, comme le but n’est pas d’être capitaliste à tout prix, ces derniers se font raisonnables- Tout tourne plus ou moins autour de deux euro pour les boissons (et moins pour le thé et le café).acu utrecht (3)

En patientant, vous aurez tout loisir d’entrainer votre anglais et votre néerlandais en lisant des tracts sur l’écologie, la mondialisation à outrance, la lutte des classes, bref plein de choses passionnantes.

De même, si vous comptez habiter dans un squat, le petit prospectus vous donnera toutes les explications législatives sur ce que vous pouvez concrètement organiser. Ca n’est pas un café culturel pour rien.

acu utrecht (4)

Mais comme ce site n’est pas (encore) un lieu de politique (quelques doutes sur mes capacités rédactionnelles à ce sujet, hélas cent fois hélas), voyons voir ce qu’on y mange. C’est végétarien mais ca, vous l’auriez sans doute deviné.

Voila un exemple de menu…

acu utrecht (5)

Mais comme nous avions un autre diner ensuite, nous avons opté pour un petit en cas léger (3,50 euro?), brochettes de tempeh. Tempeh? Soja cuit puis fermenté.

Soyons honnête, j’avais essayé quelques fois à la maison et n’étais pas spécialement convaincue. Ici, nous avons goûté car au pire, même si c’est oubliable, ca ne nous aura pas couté un bras.

Et verdict? Votre chère serviteuse avoue lamentablement que tout est de sa faute et qu’elle est parfois une bien piètre cuisinière. Ici c’était succulent et encore je mâche mes mots.

Avec une petite sauce toute fraiche, plein d’ail, de coriandre, de tomates juteuses.

Monsieur G aurait empalé un pique de brochette dans ma main s’il n’avait pas eu la dernière bouchée (oui il lui arrive d’être parfois un peu excessif).

acu utrecht (10)Bref, vous l’aurez compris, c’est l’un de mes lieux de pélerinage obligatoire dès que l’on se rend dans cette jolie ville.

Un café avec une âme comme celle ci, ca serait un terrible gâchis qu’il disparaisse!

Café Acu – Voorstraat 71 – Utrecht

(oui juste en face de la sympathique friperie)

Ecrire une Réponse