Visiter Knokke le Zoute

L’avantage d’être un expat en Belgique, c’est que l’on voit son pays d’adoption comme une grande plaine de découvertes. Très régulièrement, nous sautons dans un train pour visiter la Flandres ou la Wallonie, approfondir notre connaissance de Gand & d’Anvers et admirer les canaux de Malines.

Aucune lassitude ne s’installe, vivre dans un pays qui n’est pas le sien, c’est comme être en vacances, toujours à l’affut des détails dépaysants et de la valse des restaurants qui ouvrent.

Il en va de même pour Bruxelles, avec des déambulations dans chacune des 19 communes. Aucun sentiment n’est plus agréable et enrichissant que celui là.

Mais notre nouvelle lubie estivale, c’est la côte.
Visiter Knokke le Zoute
Voici donc Knokke, station balnéaire qui cristallise tous les clichés ; Snob, immobilier impayable, Uccle-sur-Mer, petit pull noué sur les épaules et polos obligatoires.

Certes, tout n’est pas faux là dedans, mais tout de même, soyons moins réducteurs car Knokke c’est aussi :

Cottages blancs aux toits de paille – Promenades à vélo romantiques – Réserve naturelle du Zwin – Cocktails Pimm’s les pieds dans le sable – Dunes – Pays Bas à deux pas pour flâner à Sluis, manger une très bonne sole à Repertoire – En profiter pour aller à Cadzand déguster les tapas de Sergio Herman à Pure C – Architecture de bord de mer harmonieuse – Ramassage de coquillages sur les grandes plages.

On peut même y passer quelques jours en s’y amusant beaucoup !

Prochaines étapes en fonction de la météo : Blankenberge, son aquarium et son resto à homard l’Oesterput ; Oostende et son MuZee, et Nieuwpoort pour le succulent boucher Hendrick Dierendonck.

knokke-le-zoute--12-.JPG
knokke-le-zoute--10-.JPG
knokke-le-zoute--9-.JPG
knokke-le-zoute--11-.JPG
knokke-le-zoute--5-.JPG
knokke-le-zoute--4-.JPG
knokke-le-zoute--7-.JPG
knokke-le-zoute--8-.JPG
knokke-le-zoute--3-.JPG
knokke-le-zoute--1-.JPG
knokke-le-zoute--2-.JPG

 

Ecrire une Réponse