Waterkant Paramaribo au Surinam

Waterkant Paramaribo

Promenade nocturne au Waterkant de la capitale du Surinam, c’est à dire sur les quais. Ici, plein de petits restaurants ouverts quasiment non-stop, des grandes tablées et toute une population qui vient y grignoter.

Waterkant Paramaribo suriname

On déambule de comptoirs en comptoirs pour attraper les petites choses qui nous font envie. Pendant ce temps, Monsieur G satisfait sa soif avec une Parbo Bier, qui ici n’est pas servi par 20 ou 33cl mais 1 litre, gloups.

P1040009

Et voila le festin, partie 1: Une soto soep, un bouillon indonésien au poulet, avec un oeuf dur et des pousses de soja. Pour relever le tout, du piment dans un des petits verres en plastique.

À côté, du riz, tout simplement. Et la chose rose fluo? Une boisson au lait de coco, pleine de colorant, et de billes de tapioca. Un goût légèrement chimique à la première gorgée mais pas désagréable.

waterkant et gaadri (1)

Quant à moi, satay: Brochettes et sauce cacahuète. Devenu un classique aux Pays Bas, où l’on y trouve la sauce aux cacahuètes en bocaux de 3 litres. Ici, c’est bien meilleur, il y a de la texture, c’est légèrement caramélisé et bien relevé, un régal. waterkant et gaadri

Puis, quitte à continuer le long des quais, mais de jour cette fois, voila un des coins charmants de la ville, juste à côté du Fort Zelandia. 

P1040021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit sandwich sur le pouce, un broodje eieren: Curry d’oeuf dur, et du pain, hélas, comme aux Pays Bas c’est à dire aux goûts de Monsieur G mais beaucoup trop mou pour moi française accro au pain complet aux noix.

waterkant et gaadri (4)

Minute anecdote futile: Au premier étage du marché, une grande partie consacrée aux textiles et robes. Je suis repartie avec deux robes en batik, et une aux accents antillais. Oui oui, porté à Bruxelles ainsi, ça ne va pas. Mais je vous assure, mis en jupe avec une chemise noire cintrée dessus, ça marche.

Bref, la blague, c’est qu’en rentrant à notre auberge de jeunesse, surprise: Tiens, le tissu de la robe est exactement le même que nos draps, idéal pour un moment Le Père Noël est une ordure. Et ne rigolez pas, siouplé.

kleren paramaribo markt

Auberge de jeunesse à recommander? Chez Zus&Zo. Franchement chaleureux. Les chambres sont basiques mais propres, juste ce qu’il nous faut. Dans une magnifique maison coloniale qui donne sur le Palmtuin et avec en bonus, un café-snack au rez de chaussée.

C’est là que nous préparions nos promenades, moi avec un jus d’ananas-papaye-goyave, et l’incorrigible Monsieur G toujours avec sa bière Parbo, presque une extension de son bras.

hostel

Les clients? Que des étudiants néerlandais, qui en général étaient là pour 2-3 mois au minimum, en stage ou échange universitaire. C’est surement pour qu’ils ne soient pas trop dépaysés d’un coup qu’on peut d’ailleurs ici déjeuner d’un tosti hawai ou d’un uitsmijster (sandwich chaud avec jambon, fromage et oeuf frit).

Le soir, concerts ou chouette musique surinamaise pour se déhancher, vraiment une ambiance très plaisante.
Zus & Zo – 13 Grote Combeweg –P1040199

 

 

Ecrire une Réponse