YAG Restaurant

You Are Gorgeous, ou pour faire court, YAG. Voici le compliment que nous fait ce restaurant dès que nous passons la porte. Spécialisé dans l’alimentation vive, c’est à dire permettant une énergie au top tout au long de la journée, son but est de concilier le bon et le sain.
 
Ainsi, parmi les principes de base, on utilise uniquement des produits biologiques et de saison, on ne mélange pas les glucides et les protéines, et on laisse la part belle aux végétaux, qu’ils soient crus ou cuits. Même si la formule proposera bientôt des plats en contenant, pour l’instant, le lieu est également sans gluten ni lactose.
 
Le vendredi soir, c’est menu à l’aveugle, il suffit juste de choisir le nombre de plats. 
Nous débutons donc par un kimchi maison, lactofermenté, au curry et au curcuma. Très aromatique, il rappelle les saveurs du mélange d’épices indiennes servi à croquer en fin de repas, et tire presque vers le parfum. 
 
yag restaurant
 
La première entrée associe des pleurotes légèrement marinées avec une fine salade de chou et une « mayonnaise » à la mangue. Le travail sur les sauces est intéressant. Riches, onctueuses, mais néanmoins pas écœurantes comme pourrait l’être une véritable mayo, voici des astuces rusées à reproduire chez soi. Le fruité de la mangue avec une pointe de sauce soja donne des airs asiatisants à cette jolie assiette.
 
Vient ensuite une salade de pourpier avec de fines tranches de serrano, et une sauce à la betterave. A côté, un pesto avec les tiges, du piment et du cumin vient dynamiser le tout. 
Le Sylvaner est une petite merveille: iodé et salin, il ravit les papilles.
 
En plat, le saumon se sert cuit à 85 degrés, pour un texture fondante. Il est accompagné de roquette, de courge cuite à la vapeur et d’une huile d’olive de kalamata aromatisée à la vanille. 
IMG_2097
 
Puis c’est l’heure de la biche, hivernale au possible, avec sa tombée d’épinards et son Per-Cel, légume hybride entre le persil et le céleri.
 
En dessert, les puddings sont peu sucrés, ce qui fait du bien au palais. De quoi apprécier les saveurs des ingrédients sans les cacher. Illustration avec ce pudding au cacao, noix de cajou et beurre de cacao, garni de pétales de bleuet et de zeste d’orange. A côté, voici une crème cajou vanille. Une pointe de sel vient rehausser les saveurs.
 
Après un diner chez Yag, on se sent donc bien. Rassasié, ne vous inquiétez pas, mais en forme. De quoi donner envie de penser à ces associations plus souvent, surtout en ces périodes post agapes.
 
Plus d’infos?
YAG Restaurant
Rue de Washington 59
1050 Ixelles
 
IMG_2091 yag restaurant IMG_2099

Ecrire une Réponse