Zamoskvarechye, Moscou

Zamoskvarechye

Moscou, rive sud, vous voici à Zamoskvarechye, un quartier vivant et animé. Dans le centre, les trottoirs ont beau être larges et propres (une cité où pas un cheveu ne dépasse), les rings automobiles prennent une telle place qu’il y a comme un défaut d’âme. Un manque de lieux où interagir avec son prochain, en somme.

Mais de ce côté de la Moskova, on retrouve une atmosphère plus populaire; plus animée. Cela reste urbain, bien heureusement, mais également plus authentique. Ce n’est d’ailleurs pas ici que vous verrez énormément de berlines noires aux verres fumés.

Le Parc Gorki héberge le centre d’art contemporain Garage, conçu par l’architecte néerlandais Rem Koolhaas et qui rappelle le campus universitaire d’Utrecht. En face, voici le Nouveau Tretiakov, spécialisé en art russe moderne. Ne manquez pas le Black Square de Malevich, ainsi que ses oeuvres antérieures, des tableaux réalistes aux portraits abstraits, avec ces couleurs franches et vivifiantes. Kandinsky expose une oeuvre modulable au possible. Onirique, enivrante, riche en détails obsédants.

L’exposition temporaire consacrée à Geliy Korzhev nous plonge dans le social réalisme le plus brut et le plus complexe. Chaque personnage semble vaincre une bataille personnelle, être en deuil ou souffrir, mais sans se complaire ni se plaindre de ces étapes. Des hommes et des femmes qui auraient tout pour être à terre mais gardent la tête haute. Il y a du religieux dans ces tableaux, dans ces hommages au communisme avec tant de degrés de lecture qu’on ne sait plus qui dupe qui. Comme si le peuple russe voulait croire en des mythes, en un destin collectif plus grand et plus lyrique, grâce à dieu ou grâce à la politique, deux facettes d’un même désir?

Après une telle visite, rien ne vaut une bonne pause populaire qui ne mange pas de pain. Chez Grabli, on prend son plateau et on fait la queue comme à la cantine. Cuisine russe exclusivement, prix dérisoires, et goût de nostalgie: salade pomme de terre – cornichons – champignons, borshch bordeaux garni de chou émincé, crêpes fourrées jambon-fromage, vareniki oignons-pomme de terre. A côté, un verre de kompot (boisson faite de fruits cuits et d’épices chaudes), et du keffir agréablement aigrelet. De quoi se sentir vraiment à l’est.

Zamoskvarechye (5) Zamoskvarechye (6) Zamoskvarechye (7) Zamoskvarechye (10) Zamoskvarechye (12) Zamoskvarechye (13) Zamoskvarechye (14) Zamoskvarechye (15) Zamoskvarechye (16) Zamoskvarechye

Ecrire une Réponse